L’Union des associations d’Oran, mobilisée contre la bidonvilisation

879

L’union des associations de la wilaya d’Oran, regroupant 400 associations répartie, sur les 26 communes, saisit l’opportunité de l’arrivée du nouveau wali, pour lancer un appel,aux responsables locaux d’agir vite pour mettre fin aux nouvelles constructions illicites qui s’édifient quotidiennement, dans le sillage des opérations de relogement lancées dans les quatre coins du territoire de la wilaya.

Lors de son passage à la rédaction, Youcef Chaibi, chargé de la communication de l’Union de l’association, estime que les efforts consentis par les pouvoirs publics, n’auront aucun impact positif sur le devenir de la wilaya, censée être une métropole et cité d’affaires, si aucune mesure coercitive et urgente n’est entreprise pour arrêter l’avancée du béton sur des assiettes de terrain récupérées, suite aux opérations de relogement, où sur du patrimoine forestier et naturel, comme c’est le cas pour le Murdjadjo.
“ La ville d’Oran est ceinturée par des bidonvilles, défigurant sa splendeur, ce qui nécessite des mesures urgentes pour stopper l’hemorragie” indique notre interlocuteur.

Selon Youcef Chaibi, l’Union des associations, active depuis 1998, est convaincue que la conjugaison des efforts entre les pouvoirs publics et le mouvement associatif permettra d’éradiquer ce phénomène

  • aek

    ont demande a monsieur le nouveau wali de mettre a pied d eouvre une police qui aura la charge de controler les peripherie d oran et de frapper avec une main de fer tout les squateurs de terrains et les nouveaux venus de plusieurs wilayas et qui sont loin d ettre pauvres sinon les bidonvilles ne cesseront jamais de sortir comme des champignons