Nouvelle dénonciation de Mehri Djillali

38

Les résidents du 11, Boulevard de la Soummam à Oran, sont sortis de nouveau à la rue pour dénoncer les dernières décisions d’expulsion de 4 résidents de l’immeuble, par l’influent et homme d’affaires Djillali Mehri.

Ce mercredi matin, les résidents se sont rassemblés devant l’immeuble, pour dénoncer un diktat de l’arbitraire , selon leurs dires ,en présence des journalistes, et des représentants de la société civile, venus soutenir ses familles, menacées d’être jetées à la rue, après 4 décennies d’occupation du site.

En cette occasion, les contestataires, appelaient de nouveau les hautes autorités du pays, à intervenir pour mettre la lumière sur un détournement d’un bien censé intégré le patrimoine de l’Etat, profitant de ce vent qui souffle sur l’Algérie sur une éventuelle éradication de la corruption, clientélisme, trafic d’influence et passe-droits, comme le démontrent les dernières mesures prises par le premier ministre Abdelmadjid Tebboune, à l’égard de l’oligarchie.