Oran, ménagée par les coupes budgétaires

20

La wilaya d’Oran ne devrait pas être touchée par les restrictions budgétaires, décidées par le gouvernement pour faire face à la crise économique, liée à la chute vertigineuse des cours du pétrole.

La wilaya d’Oran qui devra abriter les Jeux Méditerranéens  JM 2021, bénéficiera des garanties de l’Etat algérien, accordées au Comité d’organisation des JM 2021.

Sur ce plan, l’Etat algérien est garant de la réalisation du complexe sportif de Bir El Djir, l’extension des lignes du tramway, la nouvelle aérogare, la rocade sud, l’extension du terminal des conteneurs du port d’Oran, et d’autres projets structurants. La pénétrante du port d’Oran dont algerieactu, a révélé le coût exorbitant de sa réalisation, a fait l’objet d’une mise en demeure  de 60 jours,adressée au groupement algéro-turc Makyol-Engoa.

A l’inverse d’autres projets ambitieux devront encore attendre pour être relancés, comme c’est le cas pour le métro, dont l’étude a été achevée, la tour « Signal » devrant abriter les entreprises des nouvelles technologies, au niveau du mont Murdjadjo, au même titre que l’Opéra, prévu à Akid Lotfi, et la cité des arts et sciences.. Dans le même sillage, il faut noter que les projets du port commercial d’El Mactaa, la Marina de Madagh et l’aquarium d’Arzew, ont été gelés.

La réalisation d’un nouveau port commercial prévue à El Mactaa, d’une marina à Madagh et d’un aquarium à Arzew sont aussi compromis à court terme.