Le SG du syndicat des postiers, dans de mauvais draps

1

3000 travailleurs de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, ainsi que ceux de Mobilis, viennent de signer une pétition adressée au président de la République, demandant la tête de Mohamed Tchoulak, Secrétaire Général du Syndicat, affilié à l’UGTA, dirigé par Abdelmadjid Sidi Said.

Les contestataires exigent des comptes sur la destination des fonds des oeuvres sociales.
Ce nouveau rebondissement devrait conforter la position de la ministre de la Poste, et des Technologies de l’information et de la Communication  Mme Imane-Houda Feraoun,dans son  bras de fer avec Abdelmadjid Sidi Said et son protégé Mohamed Tchoulak.

Pour rappel, Abdelmadjid Sidi Said avait appelé 7 fédérations de l’UGTA (Sonelgaz, Education, Transport, Finances, habitat, Enseignement supérieur, Santé, P et T) à se rallier à la Fédération de la Poste, pour organiser un mouvement de contestation, en vue de déstabiliser Houda Feraoun.