Des enfants-imams

3

Les fidèles de la prière, s’habituent de plus en plus à voir des mineurs assurant ce pilier de l’Islam, sans que personne n’intervienne pour mettre de l’ordre.

Tout récemment, une prière a été dirigée par un mineur au niveau d’une célèbre mosquée à Oran, suscitant des interrogations de la part des fidèles présents.

Cette nouvelle donne, témoigne l’absence du respect pour les instructions promulguées par le Ministère des affaires religieuses et des wakfs, dans le but d’éviter des dérapages, et l’instrumentalisation de la religion.

Cela, nous rappelle, une prière dirigée par le fils d’un prêcheur survolté, dans les années 90.