La souffrance des malades, fait la publicité pour les autres

3

Les visites de certains responsables algériens  aux malades, et aux vulnérables, sont commercialisées comme des réalisations.

Des ministres , walis, maires, et chefs de partis  algériens prennent ces derniers temps l’habitude de rendre visite aux malades, aux personnes âgées, pour prendre des photos, où de se filmer en vidéo, postées ensuite sur les réseaux sociaux, en vue de chatouiller la fibre des algériens, au détriment de la dignité des personnes en souffrance, collées au lit d’un hôpital, ou d’un hospice.
Ces responsables censés faire la politique,font des souffrance et de la  précarité sociale, des algériens un fond de commerce politique et s’enlisent dans les missions assignées au mouvement associatif pour cacher leurs carences et incompétences

Les responsables des hôpitaux, hospices et centres d’accueil des personnes âgées sont d’ailleurs condamnables, pour leurs laxisme et autorisation d’atteinte à la vie privée et dela dignité de ces personnes,.

Ce qui est aberrant, c’est que nos médias font l’éloge de ces actions d’atteinte à la dignité humaine.