Alerte maximale à la frontière avec la Libye

52

Les forces de sécurité algériennes, sont en état d’alerte maximale, à la frontière avec la Libye pour éviter l’infiltration de terroristes, pourchassés des combats du Nord de la Libye.

Un journal algérien a fait ce lundi état de véritables campements terroristes, tout au long des frontières algéro-libyennes. Des terroristes se seraient réfugiés dans la ville libyenne de Ghat, non loin de la ville algérienne de Djanet.

Sur ce plan, les services de sécurité algériens suivent de près l’évolution de la situation dans cette zone frontalière, notamment après la récupération par les terroristes de trois avions agricoles, se trouvant dans une plate-forme aménagée en piste d’atterrissage.