Cortège des walis: la Fin du règne de l’anarchie ?

Le nouveau Premier ministre algérien, Abdelmadjid Tebboune aurait exigé des walis l’utilisation de 4 véhicules seulement lors de leurs sorties sur le terrain.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures de rationalisation des dépenses publiques, et d’instaurer une nouvelle culture.
Sur ce nouveau registre, il faut souligner, que le gouvernement syrien, dirigé par le président Bachar al Assad, en cette période de guerre, dépense de moins en moins, alors que nos walis mènent un train de vie, qui n’indique en rien que le pays fait face à une crise économique issue de la chute des revenus pétroliers.

Lors de sa prochaines réunions prévues avec les walis dans les tous prochains jours, Abdelmadjid Tebboune insistera sur la nécessité de rationaliser les dépenses, et la relance des projets de développement.

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu