Où sont les arabophones pour défendre Feraoun?

50

Algérie Poste a décidé le 4 juillet de supprimer la langue française de ses documents, lors de la tenue de son Conseil d’Administration.

Cette décision, n’a pas été du goût des francophiles, qui n’ont pas ménagé la ministre de la Poste, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de Communication, Mme Imane-Houda Feraoun, devant le silence intrigant des arabophiles, qui chantaient la défense de la langue arabe.

Ces derniers se sont manifestés, il n’y a pas si longtemps pour s’attaquer à la ministre de l’Education Nationale, Mme Nouria Benghabrit sous le prétexte de défendre la langue arabe, un des fondements de l’identité nationale.
Il s’avère que ces attaques ne sont qu’un fonds de commerce politique, destinés à grignoter des acquis partisans, où personnels, car le meilleur moyen de défendre une langue, est de produire davantage de production littéraire, philosophique, ou artistique.