Inauguration de la ligne maritime Oran-Ain El Turck: La risée

1

L’inauguration de la ligne maritime reliant le port d’Oran à la plage Les Dunes, relevant de la commune balnéaire d’Ain el Turck, à l’occasion de la célébration du double anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse, s’avère une risée et une blague de mauvais goût.

Comment peut-t-on inauguré un projet qui est loin d’être achevé? clament les citoyens, qui ont pris la navette à bord du ferry italien Maria Dona.
Ce dernier a été contraint de faire demi-tour, car la houle lègère du quai non achevé de Cap Falcon, rendait l’opération d’accostage impossible et fort dangereuse.
Sur les lieux, notre journaliste a constaté de visu l’absence de brise-lames, ajoutée au non achèvement des travaux.
Au port d’Oran, même constat, non -achèvement du quai, et de l’ascenseur toujours à l’arrêt au niveau du complexe sportif de Sepso, mitoyen du Théâtre de Verdure “Chakroun Hasni”.

Par ailleurs, il faut noter que les essais de faisabilité n’ont pas été effectués, et l’absence de mesures de sécurité pour les passagers, comme l’implantation de postes pour les éléments de la protection civile.

La question qui restent posée, demeure liée aux représentants du peuple et des responsables du ministère des Transports, présents lors de cette mascarade, appelée inauguration. Sauront-t-ils interpeller l’ancien wali d’Oran et actuel ministre des Transports Abdelghani Zaalane, que la presse locale applaudit “ ses réalisations”?