Après le mensonge de l’assemblage des véhicules: Les sociétés de fabrication de l’électroménager sous la loupe

3

Les sociétés d’assemblage des appareils de l’électroménager, seraient sur la loupe du nouveau gouvernement, en raison des sommes colossales des devises transférées à l’étranger, apprend-t-on, de source concordante.

Sur ce plan, les enquêtes menées par les services de sécurité, ont confirmé des liens existants entre les réseaux de change informel, implantés sur tout le territoire algérien, et les entreprises d’assemblage des appareils électroménagers.

Les enquêtes révèlent la création de sociétés fictives, par des entreprises privées, à Hong-Kong, Djebel Ali et Dubaï,aux Emirats Arabes Unis EAU et en Asie du Sud, ayant transféré des sommes faramineuses de devises, grâce à une supercherie d’implantation d’usine de fabrication d’appareils d’électroménagers en Algérie.

Ces sommes d’argent sont ensuite investies dans l’achat des biens immobiliers et établissements hôteliers en Europe, où transférées de nouveau vers le marché informel des changes pour être vendues aux algériens, au grand dam de la Banque d’Algérie.

Ceci passe d’ailleurs comme une lettre à la poste, sans parler des subterfuges connus comme la surfacturation, où le transfert de lignes de production et du matériels obsolètes de la Chine, en les facturant en devises.
Ceci passe aussi, depuis la Loi des Finances Complémentaires de 2009, et cette absence totale de contrôle des banques au sujet de la domiciliation bancaire de ses pseudo-investisseurs.

Cette politique dénuée de tout sens, a fait perdre à l’Algérie, depuis 2009, 50 milliards de dollars.

Il est à rappeler, que depuis 1995, date de la promulgation de la loi sur les investissements, aucun résultat probant en matière de promotion d’une industrie locale de fabrication des appareils électroménagers, sachant que les investisseurs de ce secteur avaient bénéficié de larges facilitations fiscales, parafiscales, d’exonération de tarifs douaniers, et d’octroi de crédits bancaires, tout en présentant des produits souvent contrefaits.