Agroalimentaire: Quand les milliardaires sucent les subventions des démunis

5

Des sociétés agroalimentaires privées,auraient transféré des centaines de millions d’euros vers l’étranger, grâce aux privilèges des subventions accordées par l’Etat algérien.
Notre confrère d’Aljazairalyoum, cite les cylindrées, que sont les groupes Benhamadi, Amar Benamar, Metidji, Dahmani et Zeraimi.
Aljazairalyoum, annonce que ces groupes agroalimentaires bénéficiaient indirectement des aides accordées par l’Etat au groupe public à savoir l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales OAIC, à travers leurs approvisionnements, au détriment du consommateur.

Certains  responsables de l’OAIC, jouaient le jeu de ces groupes, en leur accordant des quantités considérables de produits céréaliers au détriment des petits commerçants, et de petites minoteries

Ces mêmes groupes agroalimentaires, bénéficiaient des céréales vendues en Algérie, par l’OAIC,moins chères par rapport,  à celles cédées sur  les marchés internationaux, sachant que les céréales vendues par l’OAIC, bénéficient  de l’aide de l’Etat à hauteur de 50%.

Il faut rappeler, que l’Etat cède le quintal des céréales à 2000 DA, dans le cadre de la politique sociale, prônée par l’Etat pour préserver le pouvoir d’achat du citoyen, alors qu’il est acheté à un prix plus cher sur le marché international.