Abderraouf Djeffel, dit Raouf Rectobiasi ” Ouvrir les portes, de la créativité aux jeunes talents.

49

Beaucoup de jeunes algériens, sont pétris de talents depuis leur naissance, et oubliés par les projecteurs des médias, mais qui demeurent attachés à l’art et la créativité, et les exemples ne manquent.

Parmi eux, un joué doué, aux talents unis dans le domaine de la composition des bandes de sons et des vidéos. Il s’agit du natif de Tlemcen, Abderraouf Djeffel, dénommé Raouf, Octobiasi, sollicité à maintes reprises par les grandes boîtes du monde, dont celles de Hollywood aux USA.

Algerieactu: Tout d’abord, présentez- vous à nos lectrices et lecteurs?

Ractobiasi: Je m’appelle Abderraouf Djeffel, mon nom d’artiste est Raouf Rectobiasi, je suis musicien compositeur de bandes de sons originale mais je me spécialise dans la musique et sound design pour bandes d’annonces de films, séries TV et jeux vidéo entre autres. Issue d’une famille mélomane sans musiciens ou musiciennes, je suis entré dans le monde musical à l’âge de 18 ans, en tant que guitariste autodidacte pour jouer dans certains groupes de musique locaux. En 2012, j’ai décidé de m’acheter un ordinateur, apprendre les outils de composition et production moderne et m’engager dans ma passion.

Algerieactu:Parlez-nous de votre profession de création musicale de bande d’annonces?

Ractobiasi: Alors, ça fait maintenant presque quatre ans que je travaille dans ce domaine à titre professionnel, mes premiers pas quand j’ai commencé à composer de la musique en utilisant des logiciels de productions en 2012 qu’on appelle M.A.O (Musique Assistée par Ordinateur) était plus inclinée vers le monde des bandes de son originales pour films, séries, jeux vidéo et animés, ça a toujours été un rêve et une grande passion pour moi depuis mon enfance, cependant j’ai trouvé que je manque d’expérience dans le domaine artistique, technique et technologique en me comparant de manière toujours objective avec la qualité « World-Class » qu’on trouve majoritairement à Hollywood. Du coup, une année plus tard, j’ai changé de cap et je me suis mis à écouter, visionner, analyser et décortiquer pleins de bandes annonces quotidiennement pour me former, je vivais de cette passion ardente en moi à composer de la musique qui sera à la hauteur des plus grands compositeurs de musique de bandes annonces et tout, je vois ce domaine comme une formation expresse pour apprendre la manipulation de sons, un peu d’orchestration, la créativité en ayant aucune limite, développer un super sens du détails, travailler de manière rapide et efficace dans un environnement stressant et très compétitive. Après avoir contacté des compagnies de musique pour bandes annonces qui sont majoritairement basées à Los Angeles, ils m’ont donné une chance après avoir écouté quelques morceaux que je leur ai envoyés, et depuis ce temps me voilà toujours en train de pousser mes limites, apprendre pleins de nouvelles techniques, développer ma musicalité, et Dieu merci j’ai eu l’honneur d’avoir ma musique et sound design dans des bandes annonces que j’aurai jamais cru un seul instant pouvoir arriver ou même être possible en tant qu’Algérien vivant en Algérie, et je compte continuer de faire de mon mieux inchAllah.

Algerieactu: Quel est le secret de cette réussite?

Ractobiasi: Le secret, je dirais est de ne pas laisser de place à la médiocrité, ce que je veux dire par là, c’est de toujours donner le meilleur de moi-même, être très exigeant et pousser mes limites encore et encore. Je continue de faire la comparaison de mes productions avec les meilleurs compositeurs dans le domaine de manière objective en m’autocritiquant, ce qui me permet de découvrir mes lacunes et ainsi toujours essayer de faire mieux.

C’est pas parce que j’ai la chance d’envoyer mes morceaux à de grandes compagnies en tant qu’Algérien que cela me donne le droit d’envoyer un morceau médiocre juste pour dire que j’y ai participé, au contraire si je soumet un morceau il doit être haut niveau et doit répondre à leur attentes voire mieux. Du coup, je me retrouve à investir beaucoup de mon temps, énergie et argent pour me développer et réaliser mes rêves petit à petit.

Algerieactu: êtes vous sollicités, en Algérie?

Difficile à dire ou même deviner pour être franc, ce qui relève deux questions pour moi : Peut-être qu’il y a des personnes qui ne veulent pas investir financièrement dans des campagnes publicitaires pour créer des bandes annonces de qualité qui donneront envie au spectateur d’aller voir leur films, séries ou autre ? Peut-être qu’elles ne réalisent pas l’importance et le rôle qu’ont les bandes annonces pour faire vendre leur produits ? Ces questions pourront certainement aider à comprendre pourquoi on n’a toujours pas cette culture très importante dans le monde cinématographique et autre.

Algerieactu: êtes-vous pour la polyvalence, en s’investissant dans tous les styles?

Raouf Ractobiasi: Je donne une immense importance au fait d’avoir sa touche personnel dans le domaine, d’après ce que les compagnies et les gens avec qui je travaille m’ont dit, oui j’ai ma propre signature unique si je peux dire dans ce lot saturé où il y a des centaines de milliers de morceaux voire plus. C’est surtout le fait que je suis contre cette pensée de dire qu’on doit maîtriser tous les styles, parce qu’à part si vous êtes un(e) surdoué(e) vous risquez d’être médiocre dans tous les styles, c’est pour ça que je me vois comme un spécialiste et je préfère de loin me spécialiser dans certains styles ce qui me donne plus de chances d’atteindre un niveau « World-Class » à mon humble mon avis.

Algerieactu: expliquez-nous davantage?

Ractobiasi: Je peux certainement le faire, y a certains de mes morceaux notamment en percussions qui ont une touche Algérienne, mais c’est très subtile, ce qui donne une touche assez unique. Dans ce domaine y a aucune limite, la créativité est très encouragée, donc oui ça m’arrive d’inclure des sonorités algériennes très subtiles dans ma musique mais ça reste rare, parce que honnêtement je suis influencé par pleins d’autres styles de musique, mais cela ne m’empêche pas de rester toujours ouvert à ça vu que je compte continuer à le faire.

Algerieactu: est-ce qu’il y a des limites à votre inspiration?

Ractobiasi: N’arrêtez surtout pas de croire en vos rêves, et ne vous découragez pas vite ! Si cela devait arriver, rappelez-vous toujours pourquoi vous faîtes ce que vous faites en premier lieu, ça rallumera votre flamme pour continuer à travailler dur afin de réaliser vos plus grands rêves. Osez, mettez-y du cœur, investissez avec votre temps, énergie, argent et visez toujours plus haut ! Maîtrisez vos outils et s’il vous plaît, ne vous contentez pas d’un résultat médiocre, je sais que c’est très dur et ça le sera pour un bon moment, mais n’oubliez jamais que la grandeur vient des débuts modestes. All the best !

Algerieactu: un dernier mot?

Ractobiasi: On espère que ça poussera pleins de talents à se manifester et contribuer au développement de ce secteur pour un future meilleur.