Découverte du corps de l’enfant Houssem Belkacemi: La noyade des médias algériens

4

Obsédés par les faux scoops et le sensationnel, de nombreux médias algériens se sont empressés d’annoncer un homicide , dès la découverte du corps de l’enfant Belkacemi, près d’un lac à Sidi Slimane, commune de Bou Smail, wilaya de Tipaza.

Parmi ces médias, un organe s’est rétracté ce dimanche, en annonçant que l’enfant s’est noyé, s’illustrant ainsi par un manque de professionnalisme, d’éthique, d’instrumentalisation de concepts obscurantistes, chers à l’intégrisme et au terrorisme, et de non-respect du travail de la justice. Cette approche, a été d’ailleurs soulignée ce dimanche par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M.Tayeb Louh, qui invita à son tour les organes de presse, à ne pas se précipiter, dans l’interprétation de cet état de fait, et de laisser la justice faire son travail.

Pire encore, ces médias continuent cette noyade «  sensationnelle » de racolage médiatique, prise sous l’effet de l’obsession des faux scoops, et d’instrumentalisation de l’idéologie obscurantiste sous le slogan des châtiments » Qassas », pour gagner de plus en plus d’audimat, sans se soucier des aspirations du peuple algérien, à la promotion des droits de l’homme, et de l’indépendance de la justice.
Conséquence de cette manipulation, et cette course effrénée pour les faux scoops, des proches de la famille de l’enfant refusent de recevoir la dépouille pour l’inhumer.