CNAT d’Oran: Un Etat parallèle ?

6

Algérieactu détient deux documents, concernant l’attribution de deux fiches de paie différentes, du même mois pour une seule entité économique, représentée par la Direction Générale et l’antenne régionale d’Oran du Centre National d’Etudes et d’Animation de l’Entreprise du Bâtiment, des Travaux Publics, et de l’Hydraulique.

Une fiche de paie pour le mois d’avril  2015 délivrée par la DG, fait état de 56000 DA, et une autre de l’antenne d’Oran, fait état de 30000 DA.

Cette anomalie, a été découverte lors de la consultation de documents d’une employée, qui a pris contact avec nos soins, pour dénoncer l’arbitraire l’a concernant.

Cet état de fait , devrait interpeller, les responsables des secteurs de l’urbanisme, du travail, et des services de sécurité à intervenir pour mettre la lumière sur ces violations des lois de la république.

Une employée, victime de l’arbitraire

 

Une employée, de l’antenne du CNAT, s’estimant victime de l’arbitraire , interrogée par nos soins, interpelle à travers nos colonnes , le nouveau Premier ministre M.Abdelmadjid Tebboune,et ancien ministre du secteur, et le nouveau ministre de l’Habitat M.Youcef Chorfa; sur le refus de l’antenne du CNAT, d’exécuter une décision de justice, sachant que l’employée en question exerce  au niveau de cette antenne, depuis mai 1980,est sans salaire depuis le mois de janvier dernier, après avoir été mise à payer, pour huit jours, et non réintégrée dans son poste depuis.

“ Après 37 ans de loyaux services au sein de cette boîte, je suis jetée, sans aucune indemnité, et sans dignité, dans une Algérie qui se revendique comme État au service de son peuple” nous indique notre interlocutrice.
Par voie de conséquence, elle se trouve largement pénalisée,à cause de la tournure que prit cette affaire, et son impact sur le bénéfice d’une retraite fort méritée.