Flottement du Dinar: L’Algérie, suivra-t-elle l’exemple du Maroc et de l’Egypte

Le Maroc procédera dès le mois prochain, au lancement du flottement de sa monnaie, le Dirham, l’Algérie suivra-telle?

Des indices évoquent une éventuelle dévaluation du dinar, conformément aux actions menées jusqu’à ce jour par la Banque d’Algérie, qui a opté, il y a quelques années, pour le flottement dirigé du Dinar, pour éviter les résultats catastrophiques de l’inflation.

Les précédents gouvernements ont tenté de freiner progressivement les importations,tout en diminuant les risques d’une explosion sociale, et le maintien des entreprises publiques, en vie, même agonisantes.
Le gouvernement Tebboune est appelé en ce sens à booster la production locale, dans le cadre d’une diversification de l’économie algérienne, le flottement du dinar permettra une dynamisation des exportations.

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu