Le Drian en mauvais défenseur, de la liberté de la presse

35

Le Chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian ministre français, est resté évasif, et sans réponse convaincante, au sujet de la discrimination des médias russes en France.

Lors d’une conférence tenue à Moscou, conjointement avec son homologue russe Sergueï Lavrov, Jean-Yves Le Drian, n’a pas trouvé les mots pour répondre à une question concernant les accusations portées par le président français Emmanuel Macron à l’encontre des médias russes RT France et Sputnik.
Jean-Yves Le Drian se contentait de “ Macron a tout dit”.