Plages de Béjaïa: Le diktat des délinquants

Les plages de la wilaya de Béjaïa, seraient entre les mains des délinquants, et échappent au contrôle de l’autorité de l’Etat, selon un média algérien.

Le média en question évoque la main basse de délinquants s’autoproclamants des parkingeurs. L’estivant est contraint de payer 100 dinars, pour pouvoir stationner son véhicule.
Cette pratique mafieuse concerne la  quasi totalité des plages de la wilaya de Bejaia( Maghra, Tichy, Aokas, Souk El tenine, Melbou, en passant par Boulimat, saket et Oued Dass.

Source letempsdz

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu