Bouteflika rejette le recours à l’endettement extérieur

16

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, s’est opposé fermement à l’option de recourir à l’endettement extérieur.
Cette position a été exprimée lors de la tenue du Conseil des ministres ce mercredi à Alger, et justifiée par la préservation de la souveraineté économique du pays.

Abdelaziz Bouteflika a insisté sur la nécessité de rationaliser le budget et a préconisé la promotion de financements internes non-conventionnels, dans la perspective de redresser la situation économique d’ici 2019, et par voie de conséquence diminuer les effets négatifs de la chute des revenus du pays.

Tout en maintenant la cadence des investissements publics, et de l’implication de l’Etat dans le volet social, Bouteflika est favorable au ciblage des subventions de l’Etat, en vue de faire profiter les plus démunis.