Amnesty critique la condamnation des non-jeûneurs, en Tunisie

Amnesty International a critiqué sévèrement les décisions prises par la justice tunisienne à l’encontre des non-jeûneurs.

Amnesty International estime que les condamnations prononcées à leur encontre, sont une atteinte à la liberté individuelle des personnes.

Pour rappel, le tribunal de Bizerte, Nord-est de la Tunisie, a ordonné l’emprisonnement de quatre personnes, accusé d’avoir mangé et fumé des cigarettes dans un lieu public,en plein jour durant ce mois sacré de ramadhan.

Un délai de 10 jours, leur a été accordé pour faire appel, en vue d’éviter un jugement définitif de la condamnation.

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu