Procès des détenus sahraouis: Macron interpellé, avant sa rencontre avec Mohamed VI

Des associations de défense des droits de l’homme, interpellent le président français Emmanuel Macron avant sa rencontre avec le roi du Maroc, prévue ce mercredi à Rabat, sur la parodie judiciaire des détenus sahraouis de Gdeim Izik. Ainsi, l’Association Chrétienne contre la Torture et la peine de mort, vient de renouveler sa requête adressée aux rapporteurs spéciaux de l’ONU, en l’adressant cette fois-ci au nouveau locataire du Palais de l’Elysée, emmanuel Macron en visite au Maroc.
L’ACAT appelle le président français à être plus ferme avec le souverain marocain au sujet des violations des droits de l’homme au royaume, ainsi que ce procès-mascarade de Salé , concernant les détenus sahraouis de Gdeim Izik.

Pour rappel, l’ACAT a adressé une requête le 13 juin, aux rapporteurs spéciaux de l’ONU, les interpellant sur les graves  violations des droits de l’homme, subies par 24 militants sahraouis.
L’ACAT indique que les détenus sahraouis de Gdeim Izik, ont fait l’objet d’un procès inique, marqué par la prise en compte d’aveux signés sous la torture.

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu