L’approche de “Care” sur le nouveau modèle économique algérien

49

Le club de réflexion  algérien Care, appelle à plus de consultations entre les appareils de l’Etat, et les entreprises publiques et privées, pour améliorer le climat des affaires en Algérie et  dégager un nouveau modèle, économique susceptible, de sortir le pays de sa dépendance vis à vis des revenus des hydrocarbures.

Le club Care transmettra le 12 juillet prochain ses recommandations, au sujet du climat des affaires dans le pays, à la lumière des critiques émanant des opérateurs économiques algériens et des institutions d’évaluations économiques internationales.

Pour Care, la vulnérabilité de l’économie algérienne, s’est vérifiée suite à l’effondrement des prix du pétrole, devra inciter les responsables algériens à améliorer le climat des affaires pour booster les investissements dans les secteurs producteurs et créateurs de richesses.

Le document établi par Care, est le fruit de travail de plusieurs mois, marqué par d’intenses consultations avec les intervenants socioéconomiques du pays