Programme d’Abdelmadjid Tebboune : Rejet de l’endettement extérieur

47

La mouture du plan d’action du gouvernement que présentera le nouveau Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, devant les députés du parlement dimanche 18 juin,sera axée sur le renforcement du pouvoir d’achat du citoyen, et le rejet de toutes formes d’endettement extérieur.

Le nouveau premier ministre a instruit ses services, à la nécessité de poursuivre à la lettre le programme du Président de la république M.Abdelaziz Bouteflika.

Tebboune préconise l’implication et l’encouragement des potentialités nationales, en matière de production locale pour diminuer les importations, synonyme de transfert des devises en dehors du pays. Tebboune, devra présenter son plan d’action gouvernemental, avant de le présenter devant les représentants des deux chambres du parlement.

Tebboune préconise l’intégration totale du secteur national privé dans la machine de l’économie nationale, en lui accordant toutes les facilitations nécessaires, pour son émergence, dans la transparence et loin de toute forme d’ambiguïté.

Le plan d’action d’Abdemadjid Tebboune sera axé sur une meilleure qualité de vie des citoyens, dans ses dimensions socioéconomique et sécuritaire, l’amélioration des prestations de service, renforcement du développement local,le développement de la concurrence et de l’attractivité des territoires. Le plan  gouvernemental axera également son action sur l’équilibre budgétaire, la rationalisation des dépenses de l’Etat, en vue de pérenniser la croissance économique.

Sur ce plan, nous avons appris, que le plan d’action préconisé par Abdelmadjid Tebboune, exigera plus d’efforts dans le domaine du développement local, l’amélioration du rendement de l’administration locale, en matière d’investissements et de sa relation avec les investisseurs,lui permettant de prendre des initiatives et de se débarrasser de la gestion archaïque et obsolète, ayant marqué depuis des décennies la collectivité locale

Intérêt pour les collectivités locales

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales, Nouredine Bedoui ;a été chargé d’élaborer une feuille de route pour la révision du mode de gestion des collectivités locales, tenues comme responsables, dans le blocage de certains projets structurants, et de l’émergence de potentialités, en l’absence d’une stratégie et de projection vers l’avenir ; pour l’obtention de meilleurs résultats