Yves Bonnet: Qui tue Qui ?

25

Le livre “ La deuxième guerre d’Algérie, les zones d’ombres de la  tragédie des moines de Tibhirine enfin levées”, de l’ancien patron du contre-espionnage français, Yves Bonnet, vient de faire tomber les thèses véhiculées par certaines ONG et surtout les thèses du “ Qui tue Qui”.
L’auteur fort de son capital expérience en renseignements a mené sa propre enquête, en vue de mettre fin aux mensonges, à la désinformation et aux coupes sournois, visant la déstabilisation de l’Algérie, et ses relations avec la France.

Dans ce livre, Yves Bonnet interroge l’ancien président de l’Assemblée nationale française Philippe Seguin, qui lui confie que le Quai d’Orsay( ministère français des affaires étrangères) est composé d’un puissant lobby anti-algérien.
Pour Yves bonnet, ce livre sorti le mois d’avril dernier met à nu les allégations de certaines officines, qui ont porté à faux le juge Marc Trévidic et l’attaché militaire français le général Buchwalter, dans le but de ternir l’image de l’armée algérienne ANP.