Tripartite sur la Libye: l’ingérence étrangère et l’option militaire, rejetées

53

La tripartite d’Alger, sur la Libye,regroupant l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte, rejette l’ingérence étrangère et le règlement de la crise libyenne par l’option militaire.
Les ministres des affaires étrangères d’Algérie, de la Tunisie et de l’Egypte, ont mis l’accent sur la nécessité de poursuivre le dialogue inter-libyen, en vue de trouver une solution à la crise qui perdure depuis plus de six ans.

Les trois ministres ont réitéré les positions de leurs pays respectifs, consistant à la nécessité de respecter l’intégrité territoriale de la Libye, et le recours à une solution politique permettant au peuple libyen de retrouver la stabilité .

Les trois ministres se sont également entendus sur la nécessité de renforcer leur coopération,en matière de lutte contre les groupes terroristes.