Trois ministres français, au coeur de scandales

40

La classe politique française est de nouveau éclaboussée par des scandales, dont les derniers touchent trois ministres du gouvernement d’Emmanuel Macron.

Il s’agit de Richard Ferrand, Edouard Philippe et Marielle de Sarnez, accusés de soupçons d’emplois fictifs et passe-droits

La ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez, est soupçonnée d’avoir rémunéré avec l’argent du parlement européen des salariés de son parti politique.

Edouard Philippe, premier ministre fait l’objet de plusieurs accusations, depuis son installation à Matignon, à commencer par le cumul de fonction et ses actions au sein d’Areva au Niger. Il est même accusé de pillage de l’Uranium dans ce pays du continent africain. Pour ce qui est de Richard Ferrand, le Canard enchaîné avait indiqué le 24 mai dernier, que le ministre de la Cohésion des territoires avait effectué un montage immobilier, lorsqu’il était directeur général des Mutuelles en Bretagne en 2011, pour favoriser le société de son épouse.

Ces scandales, il faut bien le noter, arrivent au moment où le nouveau locataire du Palais de l’Elysée, Emmanuel Macron ne cessait d’évoquer la moralisation politique en France lors de la campagne électorale pour la présidentielle, avant de se retrouver avec des ministres déjà emportés par des scandales, quelques jours après leur installation et quelques jours avant leslégislatives de juin prochain.