Clash au FLN d’Oran

121

L’euphorie générée par le score réalisé lors des législatives du 4 mai dernier, n’a été que de courte durée au sein du FLN à Oran.

Un bras de fer, entre les membres des 15 députés du FLN de la wilaya d’Oran, est lancé,pour la désignation du futur président du Groupe parlementaire du parti.

Certains proches du tête de liste du parti pour les dernières législatives, veulent imposer Abdelkader Hadjoudj, comme futur président du groupe parlementaire,comme l’atteste une motion de soutien parrainé par l’un des députés, et qui ne trouva pas de soutien au sein de la totalité des lauréats des dernières législatives.
Une grande partie de cet ensemble, estime que le choix du futur président parlementaire du FLN, est du ressort du Président du parti, également président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika, sur proposition du Secrétaire Général M.Djamel Ould Abbes.

Les députés favorables à la désignation du groupe parlementaire du FLN, par le président du parti, préfèrent d’autres noms comme l’ancien député et président de l’APW d’Oran M.Fethallah, ainsi que Mir Mohamed Seghir, connu pour son combat datant de longues années au sein de la Coordination de soutien au programme du président de la République, depuis 1998, et ses actions de sensibilisation, lors de la campagne de la concorde civile, puis de la réconciliation nationale, ainsi que son parcours de cadre gestionnaire