Répression au Rif marocain: Ferhat M’henni , et Karim Tabou, perdent la voix

1

Aucune réaction de la part de Ferhat M’henni, du Mouvement d’Autonomie de la Kabylie MAK, où du dissident du parti algérien du Front des  Forces Socialistes FFS, au sujet des événements du Rif marocain et de la répression des services de sécurité marocains vis à vis des manifestants.

Les deux prétendus “ rebelles” et défenseurs des “ droits des minorités” en Algérie, viennent subitement de perdre leurs langues pour dénoncer la répression des marocains du Rif, par la machine répressive du Makhzen, de peur d’attirer les foudres de la colère de sa majesté, l’un des plus importants soutiens du MAK et de son maître-chanteur, en matière de dénigrement de l’Algérie.

Les Ferhat M’henni et sa bande auraient dû aussi organiser des actions de contestation, en France, sous l’égide de leur patron BHL, pour dénoncer la répression du peuple du Rif marocain.