Divergence au sein du gouvernement français

44

La diplomatie française, version Macron, s’est fait remarquer par une remarquable contradiction au sujet de la position de la France concernant la Syrie.

Des milieux proches du Palais de l’Elysée,avaient annoncé l’intention du président français Emmanuel Macron, d’ouvrir l’ambassade de France à Damas, une information démentie aussitôt par le Chef de la diplomatie française Yves Le Drian, l’ancien ministre français de la Défense, qui déclara que la solution à la crise en Syrie ne sera que militaire.

Pour rappel, l’ancien président français Nicolas Sarkozy, avait décidé la fermeture de l’ambassade de France à Damas, en mars  2012, sachant que Emmanuel Macron avait indiqué lors de sa campagne pour la récente présidentielle française, que la priorité de la France est de combattre le groupe terroriste de Daesh.