Lutte contre les médicaments contrefaits

18

Les douaniers algériens sont appelés à se former davantage pour mieux lutter contre les médicaments contrefaits.

C’est le souhait de M.Djamel Brika, directeur des relations publiques à la Direction Générales des Douanes DGD, qui participait à une session portant sur la lutte contre les phénomènes informels affectant le secteur pharmaceutique, tenue en marge du 18ème Forum pharmaceutique international. Djamel Brika, a annoncé d’ailleurs , que des douaniers algériens avaient bénéficié d’une formation dans les domaines des articles de sports, des produits cosmétiques et des marques déposées.
La formation dans la lutte contre les produits pharmaceutiques contrefaits devient plus qu’indispensable, sachant que ce fléau génère un montant de 75 milliards de dollars.