La police marocaine agresse deux avocates françaises

1

Les deux avocates françaises Ingrid Mitton et Olga Olid ont été agressées ce mardi par la police marocaine, lors du déroulement du procès en appel des détenus de Gdeim Izik, à Salé au Maroc.

L’agression des deux avocates françaises est intervenue suite à l’appel lancé par  les détenus de Gdeim Izik, dont Naama Asfari,aux avocats de la défense pour se retirer de l’audience, de ce qu’ils ont qualifié de parodie et mascarade judiciaire et  pour dénoncer l’absence de conditions pour le déroulement d’un procès juste. L’appel des détenus politiques a été tout de suite entendu et les avocats de la défense, se sont retirés.

L’avocate Olga Olid a été évacuée vers l’hôpital le plus proche, pour recevoir les soins suite à une blessure au niveau du bras, contractée lors de son agression par la police marocaine sur ordre du président de l’audience