Sahara Occidental: Les détenus de Gdeim Izik gèlent leur mouvement de grève de la faim

32

Après avoir été reçus par le Procureur général adjoint, et le directeur régional de l’administration pénitentiaire marocaine,les détenus politiques de Gdeim Izik viennent d’annoncer la suspension de leur mouvement de grève de la faim prévu les 15 et 16 mai, pour dénoncer les violations des droits de l’homme perpétrées par l’occupant marocain.
Les violations concernent l’absence des principes les plus élémentaires pour le bon déroulement d’un procès équitable, l’absence de visites de leurs proches, ainsi que les intimidations et agressions quotidiennes, dont ils font l’objet ainsi que leurs familles. Par ailleurs, il faut souligner que le procès en appel des détenus sahraouis de Gdeim Izik, se poursuit dans la ville marocaine de Salé, marqué ces derniers jours,par la répression des journalistes sahraouis et des membres des organisations des droits de l’homme.

Pour rappel, la Cour pénale de Salé avait repris le 8 mai dernier le procès des 24 détenus sahraouis de GdeimIzik.