L’Italie “grille” la carte Rebrab

1

Le ministre italien du développement économique, M.Carlo Calenda, vient d’accorder un délai de 15 jours au groupe Cevital, pour honorer ses engagements vis à vis de l’aciérie Aferpi, pris en 2014.

Pour dissiper les inquiétudes du ministère italien du développement économique et la tension exercée par les travailleurs italiens, le nouveau DG Exécutif de Cevital, M.Said Benikene, a laissé entendre qu’il vient d’envoyer une requête, où il dénonce les échecs d’Aferpi, la société qui a repris les actifs de l’administration extraordinaire.

Le Groupe Cevital, dirigé par l’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab affirme avoir investi 100 millions d’euros en capitaux propres.