Les prisonniers palestiniens unissent, les politiques désunissent

42

Après 24 jours de grève de faim des actions de soutien avec les prisonniers palestiniens se tiennent aujourd’hui dans plusieurs villes du monde

Des journalistes  arabes, ont observé ce jeudi à Beyrouth,une journée de grève de faim, pour faire entendre la voix des prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis plus de trois semaines.

Cette action menée par nos consoeurs et confrères libanais, dont Lina Zahreddine et Sara El Haf, est à saluer, témoignant qu’une nouvelle génération de journalistes arabes, est en train de naître pour mettre fin à une époque de soumission et d’immobilisme.

Une autre manifestation est prévue aujourd’hui à Paris, 24 jours après la grève de faim entamée par les 1600 prisonniers palestiniens,devra remettre en surface les souffrances du peuple palestinien, et la cause palestinienne, occultée depuis six ans par des faux conflits, et déchirements des rangs arabes, concoctés par les labos américano-sionistes.