Détenus de Gdeim Izik: Le Maroc,dos au mur

835

Des dizaines de manifestants sahraouis ont appelé hier de Paris, à la libération immédiate des détenus sahraouis de Gdeim Izik.

Cette manifestation coïncide avec le déroulement des parodies judiciaires de Salé, et Marrakech au Maroc.

Les manifestants ont interpellé la communauté internationale à intervenir pour cesser la répression exercée par le régime marocain, à l’encontre des civils sahraouis, et à libérer les détenus de Gdeim Izik, et les étudiants sahraouis, dont les procès se déroulent respectivement à Salé et Marrakech.

Manifestation de soutien à Claude Mangin

Interdite d’entrée sur le territoire marocain pour assister au procès de son époux, M.Naama Asfari, Mme, Claude Mangin Asfari a eu la consolation de voir une dizaine de manifestants brandir les drapeaux sahraouis et les photos des détenus de Gdeim Izik, devant la Cour de Salé, pour la seconde journée exécutive.
Cette manifestation organisée par les familles des détenus,était une action de soutien à la cause de Mme Claude Mangin, privée de visite de son époux, et une dénonciation de la parodie judiciaire de Salé.