Un journal privé endetté de 60 milliards auprès de l’Etat algérien

52

Le ministre algérien de la Communication, M.Hamid Grine, a annoncé ce mercredi , qu’un journal algérien privé doit à l’Etat algérien, 60 milliards de centimes.

Il s’agit du  journal arabophone Echourouk,et de sa dette contractée auprès de la Société publique d’impression d’Alger (SIA).

La SIA, l’une des filiales du Groupe d’imprimeries publiques algériennes, est confrontée à des difficultés financières, liées à un problème de recouvrement des créances contractées auprès des journaux, dont le journal Echourouk.

Il est à rappeler, que l’Etat algérien, dans sa stratégie de développement du secteur, n’a pas lésiné sur les moyens pour aider beaucoup de journaux, dont les premiers bénéficiaires étaient les éditeurs et rarement les professionnels de la corporation.