Ces responsables, qui digèrent mal les opinions des autres

Mohamed-Aissa

Des responsables algériens se manifestent par leur faiblesse et vulnérabilité vis à vis des vidéos postées par des  blogueurs algériens  .

L’exemple le plus illustrant, est celui du ministre des affaires religieuses et des wakfs, M.Mohamed Aissa, qui s’en est donné de l’importance à des blogueurs, en les accusant de manipulations étrangères.

Ces accusations graves portées par le ministre interviennent après que des vidéos, aient fait le buzz, chez les internautes algériens, et qui exprimaient leurs regards sur la situation actuelle du pays.

La sortie de Mohamed Aissa, n’est pas la première d’un responsable algérien, ou d’hommes politiques du pays, puisqu’on avait assisté à des répliques similaires n’acceptant pas l’opinion de l’autrui.

Il faut rappeler, que la Constitution algérienne accorde la liberté d’expression aux algériens, dans le cadre du respect de la loi,et du droit inaliénable à chacun de s’exprimer.

Dans cet article

Rejoindre la conversation Algerieactu