Prétendue expulsion de réfugiés syriens: Alger hausse le ton avec Rabat

1

L’Algérie réagit rapidement aux accusations marocaines , en convoquant ce dimanche l’ambassadeur marocain à Alger.

L’ambassadeur du Maroc à Alger, M.Lahcen Abdelkhalek a été convoqué par le Ministère algérien des affaires étrangères, pour s’expliquer au sujet des accusations jugées diffamatoires par Alger, sur une prétendue expulsion de réfugiés syriens.

La réaction de la diplomatie algérienne, intervient dans le cadre du principe de la réciprocité, suite à la convocation de son ambassadeur ce samedi, par le ministère marocain des affaires étrangères.

Le département ministériel, dirigé par le Chef de la diplomatie algérienne, M.Ramtane Lamamra, a saisi l’opportunité de réception du diplomate marocain, pour évoquer cette tentative d’expulsion de 13 réfugiés syriens, dont des femmes et enfants, vers Beni Ounif, wilaya de Béchar , le 19 avril 2017.

Une deuxième tentative, d’expulsion,a eu lieu la même journée, avec 39 personnes, que les autorités marocaines, voulaient introduire illégalement, à travers le même poste frontalier. Profitant de cette convocation, les autorités algériennes, ont rappelé à l’ambassadeur marocain, la recrudescence des tentatives similaires, ciblant des ressortissants subsahariens, tout en réitérant la sagesse de la diplomatie algérienne, qui évite de donner un cachet politique aux violations marocaines.