Un autre journal, met les clés sous le paillasson

49

Un journal quotidien, algérien paraissant en langue arabe vient de fermer ses portes hier dimanche.

Il s’agit du  journal El Wasl  dont son éditeur avait annoncé ce dimanche  décidé , sa fermeture.
En effet le dernier numéro de ce journal arabophone, qui active depuis 2005, était absent ce lundi au niveau des buralistes .

Notons que le journal en question est édité depuis près de deux mois seulement sur site.

Par conséquent plus d’une cinquantaine de journalistes et travailleurs est dès aujourd’hui en chômage forcé.

Ces derniers vivaient depuis déjà plus de deux mois dans un stress permanent.

Cette situation n’est pas la première du genre puisque trois titres ont subi le même sort. El Masir dont les journalistes et travailleurs ont bouclé le mois de mars dernier une année de chômage, et la Voix de l’Oranie et Sawt El Gharb, deux des plus anciens titres de la presse écrite du secteur privé.