FMI et de la Banque Mondiale : Les réformes engagées par l’Algérie, en discussion

25

Le ministre algérien des Finances,M.Hadji Babaammi, qui se trouve actuellement à Washington, a abordé les réformes structurelles économiques, engagées par l’Algérie, pour faire face à la chute de ses revenus pétroliers,en vue de maintenir la croissance se son économie, tout en préservant la concrétisation de son programme socio-économique. Le premier argentier du pays, s’est entretenu avec le nouveau directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale au Fonds Monétaire International FMI, M.Djihad Azour, avec qui il avait évoqué les mesures initiées pour rationaliser les dépenses publiques et maintenir la cadence de la croissance.Babaammi, accompagné de M.Mohamed Loukal, Gouverneur de la Banque d’Algérie, avait évoqué avec son  interlocuteur,les avancées enregistrées, en matière de modernisation de l’administration fiscale et l’informatisation des centres d’impôts. Le ministre algérien des finances, s’est entretenu, également avec M.Hafez Ghanem,Vice-président de la Banque mondiale pour la région MENA, a propos des efforts déployés par l’Algérie, au sujet du renforcement du partenariat Publics-privés PPP.

Les rencontres de Babaammi, ont eu lieu en marge de la tenue des assemblées ordinaires des institutions de Bretton Woods, la Banque Mondiale et Le FMI, à Washington.