Police algérienne (DGSN): 20 cellules terroristes dormantes de Daesh, démantelées(Echorouk)

29

Les services de la police algérienne DGSN, annoncent le démantèlement de 23 cellules terroristes liées au groupe terroriste de Daesh, ,durant les trois premiers mois de l’année 2017.

La réussite des services de renseignements de la police algérienne, est liée à l’utilisation de moyens technologiques, très développés, permettant de déchiffrer les messages, échangés entre les membres du groupe terroriste de Daesh.

Ces cellules terroristes étaient chargées de recruter des jeunes pour les envoyer combattre en Libye, syrie et Irak, et les utiliser aussi pour perpétrer des attentats terroristes en Algérie.

Les premiers éléments des investigations menées par les mêmes services, révèlent que les recruteurs de Daesh, ciblent les jeunes des quartiers défavorisés , ceux ayant un niveau faible d’instruction, et les jeunes  filles pour les envoyer dans les expéditions,destinées au Djihad Nikah.

Sur ce registre,Les services de la DGSN,auraient intercepté du premier janvier au 31 mars 2017, 1800 signalements, liés aux prospectus des groupes terroristes, participations à des colloques terroristes et des communications, via le téléphone, et la toile.