Législatives 4 mai 2017: L’ANP ne votera pas dans les casernes

62

Le Vice-ministre algérien de la Défense Nationale MDN et Chef d’Etat-major de l’ANP, le Général de corps de l’armée, M.Gaid Salah, a indiqué ce vendredi à partir d’Ouargla, que les soldats de l’ANP, ne voteront pas dans les casernes, mais dans leurs lieux de résidences civiles, lors des prochaines législatives du 4 mai prochain.
La déclaration de Gaid Salah, vient à point nommé pour couper court aux prétextes injustifiés de soupçons de fraudes avancés ,par certains partis dits d’opposition, confirmant l’engagement des hauts dirigeants du pays à assoir un Etat civil.
A travers cette déclaration, le Chef d’Etat-major de l’ANP, jette la balle dans le camp des partis politiques, censés convaincre le peuple de leurs programmes politiques,au lieu de se cacher derrière des prétextes farfelus pour justifier leur échec.
« Notre pays verra dans quelques jours, grâce à Dieu,un important scrutin qui consiste en les élections législatives, prévues le 4 mai prochain, et qui est un évènement vital pour notre pays et notre peuple » dixit Gaid Salah.
Il ajoute « Le devoir de citoyenneté exige des personnels de l’ANP d’accomplir leur devoir électoral, hors des casernes, et ce, conformément aux lois de la République et suivant les mesures prises en coordination avec le ministère de l’Intérieur, ce qui permettra à l’ensemble de nos personnels militaires de voter en toute liberté et transparence et de participer au côté de leurs concitoyens dans l’accomplissement de cet important devoir national »
La sortie médiatique du Chef d’Etat-major de l’ANP, met ainsi fin aux spéculations avancées de fraudes, de certains partis politiques, et confirme la tendance de l’instauration d’un Etat civil, et de sortie définitive de l’ANP, du bourbier politicien, pour se consacrer à la sauvegarde de la souveraineté nationale et la défense des frontières du pays, dans menaces qui guettent l’Algérie.