La face cachée de la visite de Sellal à Oran

301

Les autorités locales d’Oran  se sont empressées, depuis une semaine, à faire un lifting des itinéraires du cortège du premier ministre algérien M. Abdelmalek Sellal, attendu ce mercredi, à Oran.

La wilaya d’Oran, devient en cette occasion, un grand chantier à ciel ouvert pour travaux de maquillage et d’improvisation ,facturés sur le dos du Trésor Public.

A une journée de la visite de Sellal, la caméra d’Algérieactu, s’est rendue à l’emblématique place du premier novembre, un espace et repère pour les oranais et les hôtes d’El Bahia,et a constaté que cette esplanade est devenue une beuverie occupée par des délinquants de tout bord, et un bastion de la saleté, à quelques encablures du siège du maire d’Oran .

Cette métropole que les pouvoirs publics algériens, prévoyaient de la convertir en une cité d’affaires et de destination à connotation, économique, culturelle, touristique et sportive, se clochardise de jour en jour, en raison de la démission quasi totale des élus et responsables locaux qui ”fouettent d’autres chats”.