Ibn Badis aurait écrit à l’un des seigneurs saoudiens: “les zaouias, sont des apostats”

15

Des sources dignes de foi, affirment,à Algérieactu l’existence d’une lettre adressée dans les années 30, par Abdelhamid Ibn Badis,  au Chef de la dynastie des Al Saoud, où il qualifierait les Zaouias en Algérie, d’impies et d’apostats, qu’il faut combattre.

A l’occasion de la célébration de la journée nationale de Youm El Ilm (journée du savoir), une vive polémique a eu lieu, sur le rôle de l’association des oulémas musulmans algériens, joué lors de la révolution du premier novembre 1954.

Le dernier épisode concernant cette polémique a eu lieu, lors d’un débat tenu ce weekend sur les plateaux du  média algérien Dzair News.

L’émission intitulée ”Ibn Badis, Bayna Takdis,wa Tadlis” consacrée à Cheikh Abdelhamid Ibn Badis; avait été marquée par un débat contradictoire sur le rôle joué par l’initiateur de la renaissance algérienne,entre 1930 et 1940.

Sur ce registre, Algerieactu a appris l’existence de documents compromettants, ayant un lien avec le rôle joué par “Al Allama” au sein du mouvement national algérien.

Les documents se trouvent entre les mains d’un petit-fils d’un cheikh, d’une grande Zaouia, en Algérie.

Parmi, les documents, une lettre adressée, par Ibn Badis, au Chef de la dynastie des wahabites,lui indiquant que les Zaouias, sont des apostats.

Ce nouveau rebondissement renforce davantage la polémique, et incite à plus de clarté, en matière du rôle joué des uns et des autres, et les attaques menées contre certaines personnalités qui sillonnaient les zaouias, ne s’avèrent pas innocentes, mais d’ordre idéologique et politique.

Affaire à suivre