Après l’attaque chimique “Haram” de Khan Cheikhoune: Un énième massacre “Hallal” à huis clos, en Syrie

45

Une attaque terroriste à la voiture piégée, perpétrée ce samedi à Hai Errachidia, (bastion des groupes terroristes) a fait  cent morts, et près de 500 blessés, dans un nombre important d’enfants.
Les victimes, faisant partie d’un convoi de 8000 personnes, devraient rejoindre Alep, contrôlée par l’armée syrienne, ont fait l’objet d’un guet-apens terroriste.

https://www.youtube.com/watch?v=NRUTtc_zUqY

Les attaques “Hallal” et “Haram”

L’attaque chimique de Khan Cheikhoune de la semaine écoulée, avait suscité une grande indignation et mobilisation de la communauté internationale, dont deux réunions du Conseil de sécurité, et une agression américaine contre l’aéroport Al Chaayate, avant même d’attendre les conclusions d’une enquête indépendante,alors que le crime contre les civils perpétré ce dimanche par la nébuleuse terroriste est passé sous silence, ce qui conforte la discrimination, en matière de sélection des massacres, l’un est Harem, et l’autre est Hallal.

Cet ignoble acte est à enregistrer dans la mémoire des massacres à huis clos, perpétrés dans le silence  total de la communauté internationale, dont les ONG, dites de défense des droits de l’homme, et des médias mainstream, dont des médias algériens.