Rue de Philippe à Oran: Un chantier, de tous les dangers

16

Après avoir causé un affaissement de terrain, il y a trois mois, un chantier,implanté à Sidi El Houari à Oran, squatte le trottoir et  empiète sur la voie publique.

En procédant à la réfection de la partie basse de la  route Philippe, suite à l’affaissement, le responsable du chantier a squatté le trottoir et empiété sur l’axe routier

piscine municipale Oran ex Marcel Cerdan

Le chantier, sans signalisation exigée par la réglementation, est sujette à des risques d’effondrement de la piscine municipale “ ex; Marcel Cerdan” sise à la rue de Turin, mitoyenne. Un autre immeuble, mitoyen du chantier, pourrait également s’effondrer, compte tenu de sa vétusté. Il faut aussi souligner, qu’une grande canalisation  du réseau d’assainissement et des eaux usées, située en face du chantier,est endommagée, depuis plus d’une année, dégageant des odeurs nauséabondes suffocantes.

Il est à rappeler, que beaucoup de poches foncières, récupérées suite aux démolitions des immeubles du vieux bâti, ont été cédées à des potentiels investisseurs, et qui ont lancé, leurs projets sans procéder à des études minutieuses incluant le Plan d’Occupation du Sol POS.