Les marchés de gros, pour réguler les fluctuations des prix

11

Le Premier Ministre algérien, M.Abdelmalek Sellal a plaidé à partir de Djelfa, pour l’accélération dans la réalisation de marchés de gros, pour faire face aux fluctuations des prix des fruits et légumes.

Pour Sellal, les marchés de gros, peuvent être une solution pour la maîtrise de l’inflation et de la spéculation sur les prix des fruits et légumes. »la commercialisation des fruits et légumes en Algérie demeure otage de l’inflation induite par la spéculation, en l’absence de marchés de gros dont le rôle est important en termes de régulation des prix des produits  agricoles et de disponibilité de la production agricole tout au long de l’année », a fait savoir le Premier responsable de l’Exécutif.

Pour rappel, les prix des fruits et légumes, ont connu ces dernières semaines des hausses vertigineuses, imposées par les lobbies de l’import-import et des spéculateurs, où le prix de la pomme de terre avait frôlé les 100 DA, le kilo, l’ail les 2000 DA, et la tomate les 150 DA.