Opération de relogement à Oran: Les non-dits

16

Au moment où se poursuit l’opération ce lundi matin, l’opération de relogement des familles des Planteurs, dans sa quatrième phase, de nombreuses voix se lèvent pour dénoncer l’absence d’un approfondi recensement des familles, les plus méritantes à bénéficier, de ce programme “Spécial les Planteurs”.
M.Adda Mohamed, un des citoyens du quartier des Planteurs, depuis, plus d’un demi siècle a été victime, de la gourmandise et la gabegie, d’un locataire, et de l’absence d’un travail de sape de la commision chargée de cette opération.

Adda-Mohamed (Foto Djerouane)

Adda Mohamed, qui s’est rendu à Algérieactu, nous indique “ pour résumer mon histoire, j’ai habité chez un particulier au Terrain Pastor, dans une pièce cuisine, avec trois enfants, et ma femme  depuis trois ans, à raison de 5000 DA, le mois, j’ai dépensé 14 millions de centimes, pour améliorer le cadre de la vie de ma famille, le propriétaire m’a jeté à la rue, pour que son frère, résidant à Barcelone, en Espagne puisse me remplacer et bénéficier d’un logement, pour confirmer mes dires, j’ai une dizaine de témoins”.

Il ajoute “j’ai évoqué mon cas avec l’un des membres des commissions,en l’occurrence, le directeur du secteur urbain, de Sidi El Houari, Boukraa Mokhtar,il n’a pas voulu me recevoir, j’ai envoyé une demande d’audience au wali d’Oran,le 12 mars, qui m’a reçu trois jours plus tard, à qui j’ai expliqué mon cas, et j’attends encore”.

Notre interlocuteur, nous déclare, que plusieurs dépassements ont été enregistrés, à commencer par des livrets de familles scannés, introduction de noms de bénéficiaires , résidents dans des wilayas lointaines .

Sur ce registre, des bruits et des spéculations courent sur des logements cédés à des tarifs, oscillant entre les 70 et 80 millions l’unité,sur des démolitions recensées, non effectuées, pour introduire des postulants, privant les plus méritants.