Cellules néocolonisées: Une Bengana en chasse une autre

24

Après le feuilleton du très controversé livre « Si Bouaziz Bengana, Roi des Zibans » de Feriel Furon et sa mise en vente en Algérie, suscitant l’indignation des algériens, voilà qu’une autre Bengana, à savoir  La Khadidja Bengana la commentatrice de la chaîne Al Jazeera  qui se manifeste, pour appeler les jeunes algériens à s’exiler.

L’ancienne présentatrice de la télévision algérienne ENTV, une descendante du Bachagha Bengana, a adressé un message posté sur son compte Facebook, appelant les jeunes algériens, à quitter l’Algérie pour le Canada, en vue de bénéficier des facilitations accordées par le décret du premier ministre canadien Justin Trudeau, au sujet de l’immigration.

Elle écrit en ce sens » algérien, le Canada t’appelle. Ta chance pour t’exiler est arrivée » ajoutant » Justin Trudeau ouvre les bras aux migrants algériens ;Il vient de signer un décret qui sera exécutoire à partir d’aujourd’hui ».

La commentatrice de la Chaîne subversive qatarie, au service du terrorisme et sionisme, récidive encore une fois après avoir pronostiqué une explosion sociale en Algérie, suite à la chute des cours pétroliers en 2015. A l’instar de sa consœur Fayrouz Ziani, qui avait annoncé un fake News, concernant la mort du président en 2016, Khadidja Bengana, suit avec excellence les pas de l’hystérique syrien Fayçal Al Qassim, en cherchant la célébrité même mensongère sur le dos des valeurs patriotiques des algériens. Par ailleurs, il faut rappeler, que la commentatrice souteneuse de la Confrérie des Frères Musulmans, ne s’est pas fait prier pour se rendre aux territoires palestiniens occupés par les sionistes, pour prendre des photos non loin de la mosquée sainte d’Al Qods sous les regards du Tsahal.